• Horaires atypiques de travail : définitions

Horaires atypiques de travail : définitions

Horaires atypiques de travail : définitions

Les horaires de travail des salariés connaissent actuellement une grande évolution vers plus de flexibilité et donc d'horaires décalés ou dits "atypiques". Qu'entend-t-on exactement par horaires atypiques ? Définitions.

Que signifie "Horaires Atypiques" ?

L’expression «horaires atypiques» désigne toutes les configurations du temps de travail situées en dehors du cadre de la semaine standard et conjuguent une irrégularité de l’emploi tu temps selon les jours ou les semaines.

Les formes atypiques les plus connues sont le travail posté - les fameux 3 x 8 - le travail de nuit et le travail dominical.

Semaine Standard Semaine Atypique
Les horaires Entre 5h00 et 23h00 De 21h00 à 6h00
(définition juridique du travail de nuit)

Les jours travaillés 5 jours : du lundi au vendredi Nombre de jours variable.
Peut inclure les samedis, dimanches et jours fériés.

L’amplitude de la journée 8 heures Moins de 5 heures ou plus de 8 heures

La structure de la journée Durée continue avec une pause déjeuner
entre 12h00 et 14h00
Temps morcelé, fragmenté
par des coupures de durée variable

Le rythme du temps de travail 5 j. travaillés et 2 j. de repos consécutifs
en fin de semaine
Régulier cyclique (3x8, 2x12)
ou irréguliers

Source : INRS - ED5023

Travail le dimanche

En France, en 2010 31% des salariés du secteur privé (17 millions de salariés) travaillent le dimanche et les jours fériés, même occasionnellement, en très légère hausse par rapport à 2003. Gageons que les prochaines études donneront un pourcentage nettement à la hausse par les effets de la récente Loi Travail.

Travail de Nuit

Il reste très majoritairement concentré dans les services (41%) et le secteur public (31%) qui représentent à eux deux près des trois quarts des travailleurs de nuit avec seulement 21% de travailleurs de nuit dans l’industrie.

C’est surtout le travail de nuit des femmes qui a le plus progressé entre 1991 et 2008 ; leur nombre ayant plus que doublé en 17 ans.

Les professions concernées par le travail en horaires atypiques

D’après la typologie réalisée par la DARES :

Horaires Habituellement Atypiques : on y distingue les métiers de services relationnels (professions de la santé et du travail social, policiers, employés du commerce et de l’hôtellerie-restauration). Ces salariés cumulent souvent plusieurs contraintes d’horaires : semaines irrégulières, absence de repos hebdomadaire de 48 heures consécutives.

Horaires occasionnellement atypiques : un groupe proche du précédent puisqu’on y retrouve les professions de la santé et du travail social, les professions intermédiaires de la fonction publique, les agents de maitrise des entreprises, les ouvriers qualifiés et salariés agricoles ainsi que les agents de surveillance militaires et policiers.

Horaires Atypiques et Garde d’enfants

La tendance générale des horaires de travail de plus en plus fractionnés et irréguliers des salariés, se génère assez naturellement sur des horaires décalés pour les assistantes maternelles. A date, aucune étude ne permet de retracer le pourcentage d’assistantes maternelles impactées, mais les témoignages montrent une réelle adaptation des professionnelles de la garde d’enfants aux horaires atypiques des parents employeurs. La multiplication de «petits» contrats génère une amplitude horaire élargie qui peut parfois aller de 5h00 ou 5h30 du matin à 20h00 voire 22h00 le soir ainsi que des gardes de nuit.

Remonter