• Les clés d’un bon baby-sitting : les enfants

Les clés d’un bon baby-sitting : les enfants

Les clés d’un bon baby-sitting : les enfants

Après  vous avoir présenté tout les rudiments pour être parfait auprès des parents, attaquons-nous à toutes la astuces pour être exemplaire auprès des enfants. Croyez-nous ce n'est pas si compliqué que cela. Il faut simplement avoir les bons outils pour être en harmonie parfaite avec l'enfant. Grâce à ce guide du baby-sitter, on a pour vous toutes les clés qui vont vous faire passer un excellent baby-sitting. Vous aurez toutes les qualités d’un baby-sitter que les parents s’arrachent et il est certain que vous ne pourrez plus vous passer de garder des enfants et de partager des moments avec eux ! 

Faire du baby-Sitting : Les Enfants

Les enfants c’est si mignon… Pas tout le temps ! Un bébé va pleurer, un enfant va faire des bêtises, un ado va sans cesse contester vos décisions. Vous êtes là pour trouver la relation qui vous permettra de passer un bon moment de baby-sitting avec les enfants. Il faut réussir à entre être tendre et ferme à la fois. Capitaine, il est temps de voir les clés de la garde d’enfant, pour mener votre barque.

Les clés d’un bon baby-sitting : Tendre et ferme à la fois

Deux qualités qui ne vont, à priori, pas de pair…et pourtant ! Il va falloir être tendre pour être bienveillant et ferme pour assurer la sécurité de l’enfant. Plus l’enfant est petit, plus les risques sont grands. Il n’a pas la même perception que vous des dangers qui l’entourent. Soyez vigilant à tout, ils vont courir, bouger dans tous les sens et inventer des jeux qui parfois pourront être bien dangereux. A vous d’agir, à vous de poser les règles, c’est vous seul qui avez l’autorité. Gronder est peut-être perçu comme une méchanceté pour l’enfant mais en réalité, c’est un service que vous lui rendez car il prendra conscience de l’interdit des situations dangereuses. Important : soyez clair sur vos motivations. N’hésitez pas à le gronder mais n’oubliez pas de lui expliquer pourquoi et de bien insister sur le fait que c’est dangereux. Il doit assimiler les situations dangereuses pour sa sécurité. Oui, vous n’êtes pas là que pour garder l’enfant en espérant que tout aille bien, vous avez aussi un rôle d’éducateur. Lorsqu’il y a des choses qui doivent être faites, soyez clair et ne les repoussez pas au souhait de l’enfant ; dès lors qu’il aura pris le contrôle sur vous, vous aurez du mal à lui faire faire ce que vous voulez. A noter : les enfants sentent quand vous n’avez pas l’assurance de l’autorité et en joueront. Pour le repas par exemple, indiquez clairement qu’ils mangent à leur faim et qu’après ils n’auront pas le droit de manger quelque chose d’autre. Les enfants jouent énormément sur la faim pour éviter d’aller au lit. De même pour l’histoire soyez clair « Une dernière page et on dort ». Surtout ne cédez pas, ne montrez pas une faiblesse à exploiter.

Malgré tout vous n’êtes pas là que pour hurler et gronder. Ne soyez pas trop stressé et n’interdisez pas tout. Il faut savoir être chaleureux, bienveillant, présent et à l’écoute de l’enfant. Si vous grondez un enfant sans cesse, sans lui montrer une forme d’amour, il n’en aura que faire de vos interdictions. Montrez-lui que vous êtes là pour lui. Ecoutez ses envies, vous aurez du temps libre avec lui et faites les activités dont il a envie, ne lui imposez pas vos jeux et vos décisions. Même si cela ne vous intéresse pas, partagez ce moment avec lui, l’enfant doit passer un bon moment. Soyez son ami, qu’il ait confiance en vous. Toutefois, n’oubliez pas que vous n’êtes pas son parent et qu’il ne faut pas non plus que vous preniez ce rôle. Si vous voulez tisser un lien avec l’enfant, soyez plutôt son ami ou son grand frère ou sa grande sœur. Mais restez à votre place.

Les clés d’un bon baby-sitting : les activités

Pour satisfaire l’enfant et qu’il redemande que ce soit vous qui le gardiez les prochaines fois, proposez-lui des activités. Des activités nouvelles pour l’enfant qu’il saura apprécier ou non. Dans un premier contact il est important de cerner l’univers de l’enfant. Quels sont ses jouets préférés, les histoires qui le passionnent. Evitez les écrans qui sont un rempart à l’éveil de l’enfant. Privilégiez les jeux de société, les livres, les jouets, les activités créatives (peinture, dessin…). Soyez créatif pour organiser plein de petits jeux. Si vous avez l’autorisation, vous pouvez aussi sortir du domicile et faire des balades, des visites, des jeux dans les parcs….

Les clés d’un bon baby-sitting : rythmer la journée

L’âge des enfants, donne une disposition différente à l’organisation des journées. Vous devez vous régler à leur rythme, entre les horaires pour faire manger bébé et les horaires pour faire manger un ado, il n’est pas question de faire pareil ! De même pour les siestes des plus petits ou pour le coucher, les heures d’aller au lit qui diffèrent selon l’âge. Soyez clair sur ce dernier point, si vous avez plusieurs enfants à garder d’âges différents. Demandez aux parents l’heure à laquelle se couche chaque enfant afin d’éviter la discorde et les protestations des plus jeunes. Il est aussi important d’être à l’écoute de l’enfant, d’adapter les activités prévues à l’humeur de l’enfant, de savoir s’il faut lui donner un temps pour se confier s’il semble triste, organiser une activité qui peut lui remonter le moral…. Soyez souple dans l’organisation de vos baby-sittings car un imprévu peut toujours arriver.

Les clés d’un bon baby-sitting : la patience

La PATIENCE est primordiale. Les enfants sont parfois difficiles et se comportent différemment ; il faut s’adapter et être patient avec eux surtout quand ils nous poussent à nos limites. Restez calme, vous êtes là pour passer du bon temps avec l’enfant. Vous ne devez jamais exprimer votre colère pendant la garde. S’il vous arrivait d’être à bout, vous aurez la possibilité de ne plus accepter de reprendre la garde mais il est interdit d’abandonner pendant une garde et de laisser seul un enfant. Vous en êtes responsable. La patience à ses vertus : il n’est pas rare qu’un enfant veuille tester vos limites puis deviennent un petit ange. Le temps, l’éducation et votre approche avec l’enfant peuvent arranger son comportement. Dans le cas où l’enfant est difficile ne perdez pas patience.

Vous avez maintenant toutes les clés d’un bon baby-sitting pour être irréprochable et au top aussi bien avec les parents qu’avec les enfants. Le baby-sitting doit être un plaisir et nous espérons que vous partagerez ce plaisir tout au long de vos gardes avec les enfants. Garder des enfants est un réel bonheur et une véritable expérience dans le domaine de l’enfance, vous en sortirez forcément grandi. 

Pour voir la première partie du guide sur les bons conseils auprès des parents c'est ici !

Remonter